Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 26 Juin - 11:41
Bestiaire


La Nature évolue. De nouvelles espèces ont vu le jour, cela est notamment lié aux fortes radiations qui émanent sur la surface de la Terre. Un aventurier aguerri prendra bien le temps de se familiariser avec la faune et la flore environnantes pour finir...mort.

Les Crieurs



Ce sont des humains qui ont mutés de façon incontrôlable, ayant été beaucoup trop exposés aux radiations. Ils sont aveugles mais tel les chauves-souris utilisent les sons et l’écho de leurs cris pour se repérer dans la pénombre. On trouve les Crieurs surtout dans les anciennes zones peuplés du centre de Toronto et notamment dans les centres commerciaux, où ils errent sans but, préférant l'obscurité de ces lieux. Les Crieurs sont certainement le plus gros dangers des aventuriers, membres de l'Union et Déviants comme Irradiés. Ils attaquent leurs victimes en se ruant dessus à une vitesse impressionnante, les dévorants en entier.

Les Siamois



Les siamois sont les restes putréfiés et terriblement irradiés de chiens mutants. Dévorés par les vers, déformés par les radiations, ils ont subit d'horrible mutations allant de pattes supplémentaires à un cuir suffisamment épais pour faire ricocher une balle. Pire encore, certaines légendes de la Station affirment que certains siamois seraient en vie depuis l'époque où les bombes sont tombées, et qu'ils seraient quasiment immortels.

La seule affirmation vraie dans tout ça est que, en très grande majorité, le siamois possèdent deux têtes, mais ce n'est pas là leur atout le plus dangereux. En effet, car la morsure d'une telle bestiole est pratiquement mortelle à tout les coups. Quand il mord, le siamois laisse des œufs quasi microscopiques dans la plaie. Ces œufs éclosent vite pour donner naissance à de minuscules vers qui s'empressent alors de dévorer la chair. Au lieu de cicatriser, la blessure que ne fait que croître et croître, jusqu’à ce qu'elle s'infecte, aggravant encore plus le cas.

Les Razzs



Les Razzs son espèce de rongeurs mutés et sanguinaires.
Ils ressemblent à des gros rats, attaquent en groupe et rasent tous sur leur passage. Ils mangent tout, ne laisse rien. On peut les comparer à des piranhas terrestres.

Les Razzs vivent dans les égouts et les souterrains de Toronto. Il est impossible et les attaquer de front : la seule solution est la fuite. Cependant il sont très sensible au feu et aux fortes lumières en générale. Ne laisser jamais votre lampe s’éteindre dans la pénombre des tunnels !

Le Corbacx



Animal volant passif, le Corbacx est très résistants aux balles et difficile à tuer. Même si il est généralement charognard, il peut aussi attaquer ses proies vivantes, notamment de nuit où il aurait l’audace de picorer un morceaux de chair.

Une fois repéré, le corbacx peut suivre sa proie et attendre sa mort pendant des jours et des nuits : c’est un animal très patient. La mort suite au picorement du Corbacx est très lente et douloureuse, ces oiseaux viennent grignoter des bouts de chair les uns après les autres en guettant patiemment le moindre moment d’inattention de leur proie.

Le Blurb



Batracien purulent passif.
Le Blurp est un gros crapaud de taille variant entre une prune et un melon, (même si on raconte que le Blurp le plus gros aperçu serait de la taille d’une pastèque !). On le retrouve beaucoup autour des zones humides de Toronto.

Il est plutôt inoffensif mais malheur à celui qui marche dessus par inadvertance ! En effet, les Blurp sont très fragiles et éclatent à la moindre pression. Même si l’explosion est trop peu violente pour blesser, le Blurp est en réalité remplit d’acide radioactif dont le moindre contact dissous toutes matières ! Si on marche sur un Blurp... On vient de dire adieu a notre jambe…

Cet acide est utilisé par certains déviants qui réussissent à fabriquer des bombes avec pour contenant … de la peau de blurp !

Les Buzz



Les Buzz sont une évolution mortelle des abeilles que nous connaissions dans l'ancien monde. Plus grosses et plus agressives, elle n'hésite pas à se ruer en essaim sur les aventuriers qui oseraient venir sur leur territoire. Une piqûre de Buzz provoque de violentes hallucinations qui entraînent rapidement la victime dans un état de paranoïa intense. Celle-ci ne se rend pas compte tout de suite qu'elle perd aussi l'usage de ses sens et de sa motricité. Enfin, elle meurt au bout d'une longue agonie, seule dans son délire.


Les Suçoteuses



Les Suçoteuses ressemblent fortement a des sangsues. Elles prolifèrent dans les eaux des égouts où elles passent leur temps à se dévorer entre elles si elle n'ont pas d'autres proies sous la main. Cachées sous l'eau, on entend rarement leur présence sauf si aucun bruit n'est émis : alors comme de légers chuchotant sont perceptibles, caractéristiques de ces animaux. En général, un aventurier contraint de marcher dans l'eau sait qu'il a été victime de Suçoteuses lorsqu'il s'effondre d'une hémorragie, celles-ci ayant entamées sa chair et sucées son sang. En effet, en se nourrisant elles libèrent un venin anesthésiant qui empêche de ressentir toute douleur.

Les Charniers



Ce sont de nos jours les seuls animaux qui a été possible d'observer dans les milieux arides, sans végétation. Ces animaux sont un mélange de ver géant et de lézard : ils font au moins 3 mètre de long. Les Charniers passent le plus clair de leur temps sous le sable ou les terres sèches, à l'abri du soleil. Ils entrent constamment dans une sorte d'hibernation, tant que rien ni personne ne foule le sol au dessus d'eux. En effet, leur corps capte la moindre vibration de la terre. Dès que la proie est repérée, ils se jettent sur elle, ne leur laissant que peu d'échappatoires, ils la gobent en entier et retournent dans un sommeil digestif.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 25/06/2018
Page 1 sur 1

Sauter vers :